260/300gr

Le costume pour le printemps

SOLARO

Si vous étiez en train de chercher un tissu qui soit bon pour les quatres saisons, un passepartout pour tous genre d'événement et qui, en plus, ne se fasse pas trop remarquer, alors vous pourrez fermer cet article et passer directement aux frescos en laine. Le solaro est un tissu très spécifique qui, pour plusieurs raisons devrait retenir notre attention. Vous voyez ce moment du printemps vers mars ou avril, quand la chaleur prends à se lever et le soleil se montre pour quelques heures en plus dans la journée? Vous imaginez cette petite brise tiède du matin, qui vous fera décider de résoudre tout problème de travail dans un café en plein air, plutôt qu'au bureau? Voilà le moment parfait pour porter un beau costume confectionné en solaro: matin ou après-midi, dans la demi saison (même si les monsieurs de 80 ans assis sur les bancs des parcs pensent que cela n’existe plus), avec des températures entres les 18 et les 24 degrés.

Pourquoi ça s’appelle solaro?

Ce tissu a une origine militaire et scientifique; il fut inventé au début du XXème siècle comme protection idéale pour les militaires qui étaient envoyés aux colonies dans les pays les plus chauds. Les savantes croyaient que les rayons UV étaient la cause des maladies nouvelles qui affligeant les corps militaires en mission en Afrique.

On doit donc au médecin Louis Westenra Sambon l’invention de ce tissu qui, après ses études sur la spectroscopie, le présenta sur le “Journal of Tropical Medicine” en 1907. La combinaison chromatique du solaro semblait véritablement constituer une protection efficace contre les rayons du soleil des tropiques. 

Bien sûr, quelques temps après les études scientifiques faites sur les parasites, ainsi que les tests faits sur les militaires anglais aux tropiques (des tests qui avaient eu le mérite de dénoncer la fort incommodité des uniformes), démontraient que l'utilité sanitaire du solaro était totalement nulle

Il fut ainsi adopté dans le garde-robe civil avec un saveur exotique commercialisé par Smith Voollens comme “Original Solaro made in England”.

Quelles sont ses caractéristiques?

Le solaro doit son couleur particulier, comme irisé, aux fils de la trame beige mélangés aux fils rouges briques de la chaîne. Le résultat est un tissu au reflet dorés vert-rouges. En origine produit en 100% laine (comme encore on en trouve en Angleterre), aujourd’hui les sociétés anglaises et italiennes en font des versions plus légères ou en mélange de coton et soie. Cette dernière version est fort adapté au climats les plus chauds. Les tissages plus classiques sont la gabardine au rayures diagonales, ou - probablement plus utilisé - les chevrons, qui rends le jeux des lumières chatoyantes encore plus intéressant.

Comment utiliser le solaro?

La règle veut qu’on le porte seulement comme costume complet (droit ou croisé, plus chic), jamais en blazer ou dépareillé. Parfait pour un costume de jour, on le déconseille le soir à cause de sa connotation sportive et son couleur claire. A notre avis c’est un costume parfait pour la belle saison et qui aura le mérite d'égayer les gardes robes les plus traditionnelles, parfois saturées de gris et de bleu marine.

Scritto da Francesco Mocchia di Coggiola

Aprile 2020